Comment tester et optimiser la vitesse de chargement d’un site ?

Le 10 mai 2019  SEO

Aujourd’hui le temps de chargement des pages d’un site internet est un critère officiel de Google pour le classement dans le moteur de recherche. Ce qui signifie que les pages plus rapides obtiendraient un meilleur positionnement SEO que des pages plus lentes. A quoi correspond le temps de chargement d’un site ?   Afin de comprendre comment fonctionne la performance […]

Aujourd’hui le temps de chargement des pages d’un site internet est un critère officiel de Google pour le classement dans le moteur de recherche. Ce qui signifie que les pages plus rapides obtiendraient un meilleur positionnement SEO que des pages plus lentes.

A quoi correspond le temps de chargement d’un site ?

 

Afin de comprendre comment fonctionne la performance d’un site Web, il faut décomposer tout ce qui se passe lorsqu’un internaute tente d’accéder à chaque page de votre site internet :

  • L’internaute clique sur le lien “https://www.search-factory.fr/” à partir de son navigateur
  • Le navigateur web envoie une requête HTTP au serveur Web hébergeant le domaine “search-factory.com”. Cette requête demande alors le contenu de l’URL “https://www.search-factory.fr/”
  • Le navigateur, chrome par exemple, va ensuite interpréter la page HTML envoyée par le serveur Web. Il va notamment lister toutes les ressources dont la page a besoin pour s’afficher correctement (images, CSS, javascript,etc.) et va ensuite lancer plusieurs appels pour télécharger ces ressources.
  • Enfin, une fois que le navigateur a récupéré le code HTML de la page et toutes les ressources nécessaires, il construit l’aspect visuel de la page (blocs de textes, images…) et si l’exécution de Javascript doit être faite, le navigateur va exécuter ces scripts.

La vitesse de chargement d’une page d’un site est donc l’addition du temps de chacune de ces étapes.

Quels sont les facteurs qui impactent la vitesse d’un site ?

De nombreux facteurs peuvent impacter assez négativement la vitesse de chargement d’un site web :

  • Médias externes (images/pdf/vidéo) :  Les images ou vidéos sont des éléments importants pour un site mais ils peuvent impacter significativement le temps de chargement d’un site si ceux-ci sont trop lourds. L’utilisation d’un CDN (Content Delivery Network) pour diffuser du contenu sur un site et pour garder en cache les fichiers qui ne nécessitent pas de mise à jour peut-être intéressant.
  • Un hébergeur inadapté : choisissez une solution d’hébergement adaptée à la taille de votre site. Pour un site e-commerce par exemple, ayant un trafic assez fort, un hébergement dédié plus coûteux, mais également bien plus performant est primordiale.
  • Trop de publicité : en plus d’une mauvaise expérience utilisateur sur le site, les publicités impactent les performances web d’un site.
  • Trop de code css, js : Les fichiers de code permettent d’avoir un site bien mis en forme. il est possible de réduire la taille de ces fichiers en supprimant les éléments qui ne sont pas utiles (lignes vides, espaces etc.) afin d’améliorer la vitesse de chargement d’un site internet.
  • Trop de plugins : plus il y a de plugins d’installés sur votre site wordpress par exemple, plus vous prenez le risque de le ralentir. Il faut donc identifier les plugins qui vous servent vraiment. Lorsqu’un plugin est activé, il va charger des fichiers CSS et Javascript.

Pourquoi est-il important d’améliorer la vitesse de chargement de son site ?

Offrir une expérience de qualité aux visiteurs d’un site est devenu primordial autant pour un site vitrine que pour un site ecommerce. Un site lent peut donc avoir différentes conséquences :

  • Hausse du taux de rebond : un site lent et des pages qui mettent du temps à se charger vont ennuyer les visiteurs, et ils auront donc tendance à quitter rapidement le site si celui-ci ne répond pas assez rapidement.
  • Baisse du taux de conversion : si les utilisateurs doivent patienter à chaque chargement de page d’un site, il est fort probable qu’ils vont essayer d’aller voir sur un site concurrent. Cela pourra avoir aussi des conséquences sur votre image de marque.

Outre l’aspect de la dégradation de l’expérience utilisateur, un site dont le temps de chargement est long va renvoyer un mauvais signal aux moteurs de recherche et donc impacter votre référencement web.

En effet, cela peut diminuer le nombre de pages crawlés. Lorsque les serveurs de Google souhaitent accéder à une page et faire un crawl de celle-ci, ils attendent de recevoir son contenu pour pouvoir l’analyser. Par conséquent, si les pages qu’ils visitent mettent 15 secondes pour se charger,  les traitements deviennent beaucoup plus longs. En optimisant le temps de chargement, cela va permettre à Google d’explorer plus de pages sur votre site dans un temps imparti.

Le 9 avril 2010 Google a par ailleurs annoncé prendre en compte le temps de chargement dans son algorithme. Il ne s’agit pas du critère principal mais il a son importance. Le 9 juillet 2018, avec le Google Speed Update, la vitesse de chargement des pages sur mobiles est également devenu un critère officiel.

Quels outils pour tester la vitesse de chargement d’un site ?

Dans la liste des outils SEO, il existe de nombreux outils de mesure gratuits ou payants pour regarder la vitesse d’affichage d’un site :

  • Google PageSpeed Insights : Google propose son propre outil gratuit vous permettant de faire un test de performance d’un site pour sa version Desktop et Mobile. Après avoir entré l’URL d’un site et lancé son analyse, vous recevrez des informations concernant la vitesse de chargement, mais également des possibilités d’optimisation. Le score de performance varie de 0 à 100 points.
  • Dareboost : Dareboost un outil de webperf très puissant, et en plus il est français ! C’est un service tout-en-un pour tester la vitesse d’un site Web, analyser et surveiller sa performance. On peut notamment comparer les données de son site web avec celles d’un site concurrent. il est aussi possible de comparer les versions mobiles et desktop d’un site, ce qui en fait donc un excellent outil pour comparer et évaluer ses performances. Dareboost propose 5 rapports gratuits par mois.
  • GTmetrix : C’est un outil d’analyse de vitesse. Il permet de fournir une analyse complète en combinant les recommandations fournies par Google PageSpeed Insights et YSlow. Cet outil fournit également un système de notation proposant des recommandations détaillées sur l’amélioration du temps de chargement pour un site.
  • Pingdom : Cet outil est célèbre pour son de test de vitesse. Il permet d’avoir une vue d’ensemble d’un site web et met en avant les opportunités d’améliorations du temps de chargement.

Bien sûr la durée de chargement d’un site n’est pas le seul facteur responsable pour améliorer son référencement naturel dans les moteurs de recherche. Il s’agit de bonnes pratiques parmi des milliers d’autres qui peuvent influencer le classement dans les résultats de recherche.

Cependant, dans un environnement de plus en plus compétitif, avec de nouveaux acteurs chaque jour, un site ayant un temps de chargement optimisé pourra être favorisé par rapport à un site concurrent plus lent. Le temps de chargement d’une page pourra également avoir une incidence sur les campagnes Adwords et notamment le Quality Score, et aura également un impact plus global votre stratégie webmarketing.

 

Rédigé par Vincent F.