Les nouveautés de la Google Search Console version 2018

Le 26 septembre 2018  SEO

La Google Search Console : Qu’est-ce que c’est ? Anciennement nommé “Google Webmaster Tool”, la Google Search Console est un outil indispensable. C’est l’une des premières choses à mettre en place après avoir créé un site web. Mais pourquoi utiliser la Google Search Console est-il si important pour optimiser son site internet ? Eh bien, […]

La Google Search Console : Qu’est-ce que c’est ?

Anciennement nommé “Google Webmaster Tool”, la Google Search Console est un outil indispensable. C’est l’une des premières choses à mettre en place après avoir créé un site web.

Mais pourquoi utiliser la Google Search Console est-il si important pour optimiser son site internet ? Eh bien, la Search Console va vous permettre d’identifier certains points bloquants au bon référencement de votre site internet. L’outil Google permet en effet de comprendre davantage comment les robots d’exploration voient votre site, mais aussi comment les pages de votre site apparaissent dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP’s) et la façon dont les internautes interagissent avec celles-ci. En utilisant la Google Search Console, vous, ou votre agence SEO serez en mesure de mieux comprendre différentes problématiques, principalement liés au référencement naturel.

Dans cet article nous allons voir en quoi la Search Console est un outil indispensable pour tout propriétaire de site et comment utiliser chacune de ces fonctionnalités.

Pourquoi utiliser la Google Search Console ?

En complément de Google Analytics qui vous permet d’observer et interpréter des données à vocation marketing, l’outil Search Console présente quant à lui des informations afin d’optimiser son référencement sur Google  :

  • Avoir la connaissance des requêtes tapées par les utilisateurs sur les moteurs de recherche conduisant aux pages de votre site ;
  • Connaître les requêtes qui génère le plus trafic vers votre site internet ;
  • Identifier les liens cassés, les erreurs qu’ont pu rencontrer les robots d’exploration, ou encore le duplicate content (contenu dupliqué) ;
  • Découvrir les sites ayant des liens qui pointent vers le vôtre (Backlinks) ;
  • Savoir si les extraits enrichis sont bien implémentés et apparaissent dans les SERP’s ;
  • Savoir si votre site fait l’objet d’une pénalité Google ;
  • Soumettre votre contenu à Google afin d’accélérer son indexation.

Quelles sont les nouveautés de la Search Console version 2018 ?

Lancée début 2018, la phase de Bêta de la nouvelle Search Console s’est achevée le 4 septembre dernier. Voici un récapitulatif des nouveautés de l’outil :

Le rapport performance

Il offre la possibilité de connaître l’origine des clics (les recherches Google ayant menées au site), les positions moyennes, le nombre d’impressions, et le CTR moyen. L’historique des données présentées par ce nouveau rapport peut désormais s’étendre à 16 mois, contrairement à 90 jours sur la version antérieure.

rapport performance nouvelle google search console

L’outil d’inspection d’URL

Il permet de détecter les problèmes d’indexation d’une page spécifique. Vous avez maintenant la possibilité de vérifier la présence d’une URL dans le sitemap de votre site, la date de la dernière exploration par les googlebots, le statut de l’indexation ainsi que la présence d’une URL canonique le cas échéant.

inspection de l'URL nouvelle google search console

Le rapport de couverture de l’index

Reprenant en partie les informations présentes dans l’ancien onglet “Erreurs d’exploration”, qui nous permettait d’identifier les URL’s ayant un problème de crawl (introuvable, accès refusé ou erreur serveur), le nouveau rapport apporte davantage d’informations.

Les URL’s sont désormais catégorisées dans 4 états différents :

  • Erreur. Ce sont les URL’s en “noindex”
  • Exclues. Pour différentes raisons, à savoir :
    Page en double : l’URL envoyée n’a pas été sélectionnée comme URL canonique ; page en double sans URL canonique sélectionnée par l’utilisateur ; détectée mais actuellement non indexée ; exclue par la balise « noindex » ; bloquée par le fichier robots.txt ; page avec redirection ; page en double : Google n’a pas choisi la même URL canonique que l’utilisateur ; explorée, actuellement non indexée ; anomalie lors de l’exploration ; autre page avec balise canonique correcte ; soft 404 ; introuvable (404).
  • Avertissement, qui présente les URL’s indexées malgré un blocage dans le fichier robots.txt
  • Valides. Qui signale les URL’s envoyées via un sitemap et validées ou les URL’s indexées mais non envoyées via un sitemap.

rapport de couverture de l'index nouvelle google search console

La nouvelle section dédiée aux sitemaps

On retrouve des fonctionnalités similaires à l’ancienne version : la possibilité de vérifier le détail du ou des sitemaps envoyés, et l’état de l’indexation des URL’s qui y sont présentes.

onglet sitemap nouvelle google search console

 

Les rapports sur l’ergonomie mobile et les pages AMP’s

Pas de nouveautés de ce côtés-là. On retrouve les mêmes types d’alertes, à savoir :

  • Les éléments cliquables trop rapprochés
  • Le contenu plus large que l’écran

Aucun changement à noter sur les informations concernant les pages AMP’s.

rapport ergonomie mobile nouvelle google search console

Le signalement des actions manuelles

Rien ne change non plus sur cette partie, vous y retrouverez les pénalités que Google a pu mettre en place à votre encontre en cas de suroptimisation des liens entrants, de cloaking, ou de spam par exemple.

actions manuelles google search console

Le rapport sur les liens

Vous y trouverez des informations relatives à vos backlinks (liens externes), à savoir :

  • Les pages recevant le plus de backlinks
  • Les domaines référents
  • L’ancre utilisée par les sites réalisant des liens vers le vôtre

Outre ces informations relatives au netlinking, vous trouverez également des données sur l’état de votre maillage interne (liens internes).

rapport sur les liens de la nouvelle google search console

Globalement la mise à jour de la Search Console apporte des nouveautés appréciables, tel que l’allongement de l’historique des données, permettant une analyse avec bien plus de recul qu’avec la version précédente. Certaines fonctionnalités sont encore cependant absentes de cette nouvelle Search Console, mais nul doute que Google compte venir compléter la nouvelle version de son outil dans les semaines à venir.

 

Edit (04/10/2018) : une nouvelle fonctionnalité semble avoir fait son apparition dans les SERP’s pour les propriétaires de site. Pour chaque requête positionnée de votre site, vous avez dorénavant certaines informations relatives à la performance (nombre de clics, nombre d’impressions ainsi que position moyenne) affichées directement dans la page de résultats Google.

informations de la search console directement dans les pages de résultats

L’avis de nos consultants SEO sur cette nouvelle version de la Search Console

Globalement la mise à jour de la Search Console apporte des nouveautés appréciables, tel que l’allongement de l’historique des données, permettant une analyse avec bien plus de recul que sur la version précédente.

Cette décision de Google est plutôt contraire avec les dernières modifications de la Search Console, qui à plutôt tendance à voir la richesse de ces informations diminuées ces derniers temps. La suppression des informations sur les requêtes de longue traîne en est un très bon exemple.

Google semble donc faire le choix de rendre l’accès à ses outils plus facile pour les néophytes (ergonomie améliorée, informations plus claires, etc.) tout en essayant d’empêcher certains référenceurs de manipuler l’algorithme, ou de sur-optimiser leurs sites (de moins en moins d’informations sur les requêtes utilisateur). De nombreux outils alternatifs existent cependant pour pallier le manque d’informations, notamment sur les mots-clés (SEMRush, Yooda Insight, pour ne citer que les plus connus).

Certaines fonctionnalités restent néanmoins absentes de cette nouvelle Search Console, mais nul doute que Google compte venir compléter la nouvelle version de son outil dans les semaines à venir.