Les KPI SEO On-site à suivre pour évaluer les performances de son site

Le 27 avril 2020  SEO

Le positionnement de votre site Lorsqu’on évalue la performance d’un site, le premier indicateur qui doit venir en tête est bien le positionnement des mots-clés. Afin d’analyser les performances d’un site, il faut comprendre comment Google intègre les pages de ce dernier et surtout en quelle position le site apparaît sur des mots-clés stratégiques. Cette […]

Le positionnement de votre site

Lorsqu’on évalue la performance d’un site, le premier indicateur qui doit venir en tête est bien le positionnement des mots-clés. Afin d’analyser les performances d’un site, il faut comprendre comment Google intègre les pages de ce dernier et surtout en quelle position le site apparaît sur des mots-clés stratégiques.

Cette analyse permet ensuite de réfléchir à des optimisations sur les contenus, en ajoutant des mots-clés pour améliorer la compréhension des pages par Google par exemple. Il faut savoir que plus un site se positionne dans les premiers résultats de recherche, plus le site sera visible et cliqué par l’utilisateur.

Pour analyser le positionnement des pages du site, l’outil SEMRush est parfait dans ce rôle. C’est un outil d’analyse idéal pour évaluer les changements de positions des mots-clés de son site sur les moteurs de recherche.

Le trafic organique

L’analyse du trafic organique s’apparente à un indicateur clé et logique pour le SEO. Il permet de mesurer le trafic qui provient des différents moteurs de recherche qu’on connaît tels que Google, Bing, Yahoo, etc. Google Analytics est un outil Google qui permet de récupérer ces données.

Après l’extraction de ces données, il faut les analyser. Une augmentation de trafic peut s’expliquer par une bonne stratégie SEO mais aussi par une augmentation des volumes de recherche sur un mot-clé précis ou sur un mot-clé de marque. Comprendre les données de Google Analytics et pouvoir les interpréter est primordial pour développer les futures optimisations stratégiques sur son site web.

Le taux de clic permet de juger la pertinence des actions réalisées sur le site par les internautes. D’un point de vue de l’administrateur du site, cet indicateur permet de comprendre si les balises title et meta description du site sont optimisées correctement pour attirer le clic de l’internaute.

La qualité du trafic généré en SEO

En SEO, il arrive d’acquérir du trafic organique sur son site web mais sans avoir de retombées financières comme l’augmentation de son CA. Dans une évolution de ce type, il est important d’interpréter les bons KPI SEO on-site qui démontrent la qualité du site. Ces données sont facilement accessibles grâce à Google Analytics.

Le nombre de visiteurs est un indicateur de performance clé qui reflète la performance du site.

Le taux de rebond fait partie de ces indicateurs qualitatifs. Il indique le pourcentage d’utilisateurs qui entrent sur un site web et qui le quittent après.

La durée des visites des internautes sur les pages d’un site est un argument très important pour déterminer la qualité du site en question.

Chaque indicateur doit être comparé à l’année précédente pour évaluer les changements entre deux périodes.

Le chiffre d’affaires généré par le trafic organique

Comme vous avez pu le lire dans le paragraphe ci-dessus, les conversions et donc l’augmentation de son CA grâce au SEO est un critère à évaluer pour juger la performance d’un site web.

Comme le SEA, l’acquisition de trafic n’a aucun intérêt sans clients ou prospects qualifiés. La stratégie SEO doit s’orienter vers l’acquisition de leads ou de clients.

Il faut dans un premier temps amener le prospect sur son site grâce au travail du positionnement des mots-clés. Ensuite le but d’un site internet est de transformer ce simple visiteur en prospect, pour cela, il faut inciter l’internaute à faire des actions précises comme remplir un formulaire de contact, faire un achat, cliquer sur un lien, etc. Avoir de simple visiteur sur son site est intéressant dans tous les cas. Mais n’est-il pas plus intéressant d’avoir du trafic qualifié et qui convertit en achat de produits ou de services ?

Pour mesurer la performance de son référencement naturel, Google Analytics est l’outil SEO idéal. Cependant le paramétrage de cet outil doit être optimal pour faire ressortir des données pertinentes sur les conversions du site. Pour paramétrer un compte Analytics, la stratégie digitale du site web doit être définie auparavant.

Le nombre de pages indexées

La performance d’un site s’évalue aussi via le nombre de pages indexées par le moteur de recherche.

Pour qu’une page soit visible, il est impératif que Google l’ait crawlée et l’ait indexée par la suite. La Search Console permet d’identifier les pages non indexées par le moteur de recherche. L’objectif de la Search Console est de proposer des données qui permettent d’améliorer le référencement naturel du site.

Le nombre de pages orphelines

En SEO, lorsqu’on parle de pages orphelines, cela signifie qu’une page n’est pas correctement maillée. C’est-à-dire que ces pages ne sont pas dans l’arborescence du site, ou elles ne reçoivent aucun lien interne. Si une page dite orpheline est indexée sans être maillée, elle n’a aucun impact sur le référencement naturel du site.

Cependant, si ce problème est rencontré sur plusieurs pages, l’impact SEO sera plus fort. Il faudra alors optimiser son maillage interne afin de relier correctement les pages entre elles.

Pour repérer ces pages orphelines, il faut utiliser l’outil Screaming Frog. Il permet de crawler un site afin d’en analyser les logs.

Le taux de pages actives

Connaître les pages de son site qui génère du trafic SEO est un élément important dans l’évaluation des performances. Les pages actives correspondent à l’ensemble des pages qui génèrent du trafic. Au contraire, les pages inactives sont celles qui n’ont pas d’impact sur le trafic SEO.

Analyser ces éléments est intéressant pour s’apercevoir des actions SEO on-site encore à effectuer pour améliorer son référencement naturel. Pour cette analyse, l’outil Google Analytics est idéal.

Le taux de contenu dupliqué

La pratique de contenu dupliqué est néfaste pour le référencement selon Google. C’est pourquoi, il est primordial de surveiller le taux de contenu dupliqué sur son site afin d’éviter toutes sanctions des moteurs de recherche.

Pour diminuer ce taux de contenu dupliqué, il faut que le contenu soit réécrit pour qu’il cible d’autres intentions de recherche. Le contenu dupliqué peut aussi être redirigé vers une page unique.

Le taux de crawl

Chaque site web possède un quota de crawl de Google, qui est effectué par les Google bot. C’est ainsi que Google indexe les nouvelles pages ou améliore certaines positions. Grâce à la Search Console, un site peut avoir accès à de nombreuses informations qui permettent d’optimiser son référencement naturel.

Il est intéressant d’analyser quelle page du site est crawlée et surtout celles qui ne le sont pas. Ce sont donc des opportunités d’améliorations en SEO.

La vitesse de chargement, taux de conversion, etc.

Aussi important pour l’internaute que pour les moteurs de recherche, la vitesse du site a un réel impact sur le taux de conversion. C’est un indicateur SEO qui est important à surveiller afin de rester compétitif sur le web.

Tout un ensemble de KPI sont à suivre avec attention pour permettre d’évaluer correctement les performances de son site : le nombre de pages vues, la durée moyenne d’un internaute sur le site, le taux d’interaction des internautes, etc. Cet ensemble d’indicateurs de performance est un réel atout pour connaître la satisfaction du client et ainsi adapter sa stratégie digitale pour son site internet.

Rédigé par Vincent F.