Contenu SEO : pourquoi et comment en produire ?

Le 7 novembre 2022  SEO

Gagner en visibilité, se positionner sur des mots-clés stratégiques et augmenter son trafic SEO demande beaucoup de temps et d’efforts. Pour y parvenir, créer du contenu utile et optimisé est une nécessité. Lorsqu’un client potentiel effectue une recherche sur Google en rapport avec votre secteur d’activité, votre site doit être positionné dans les premiers résultats de la SERP (page […]

Gagner en visibilité, se positionner sur des mots-clés stratégiques et augmenter son trafic SEO demande beaucoup de temps et d’efforts. Pour y parvenir, créer du contenu utile et optimisé est une nécessité.

Lorsqu’un client potentiel effectue une recherche sur Google en rapport avec votre secteur d’activité, votre site doit être positionné dans les premiers résultats de la SERP (page de résultats). Pour atteindre ces positions, il est indispensable de rédiger des contenus pertinents pour les internautes mais également pour le moteur de recherche.

L’objectif du contenu SEO est donc, in fine, d’attirer davantage de personnes sur votre site vitrine ou e-commerce afin d’atteindre vos enjeux business : plus de visibilité, plus de ventes, plus de leads… Une belle promesse n’est-ce pas ? Vous souhaitez savoir comment ? Dans cet article, notre agence SEO vous livre les secrets d’une stratégie de contenus SEO maîtrisée de bout en bout, méthode et outils à l’appui !

Pourquoi rédiger du contenu SEO ?

Le contenu, pilier du référencement naturel

Le SEO est un ensemble de bonnes pratiques. L’objectif premier est d’apporter une réponse à la requête utilisateur mais aussi de répondre aux exigences des moteurs de recherche.

Un peu de théorie. Connaissez-vous les trois piliers du SEO ?

  • Le SEO technique : il consiste à optimiser les facteurs de performance et d’exploration du site (vitesse de chargement, plan du site, navigabilité, indexation, sitemap, robot.txt, etc.).
  • Le contenu SEO : il permet de se positionner sur les requêtes des internautes et de développer le maillage interne (nous reviendrons sur cette notion plus tard).
  • Le netlinking : il consiste à améliorer la popularité et la force thématique d’un site. L’objectif est d’améliorer votre profil de liens. Les nouveaux backlinks acquis doivent provenir de sites de qualité (eux-mêmes trustés et bien thématisés). Ces liens sont des indicateurs de popularité importants pour un moteur comme Google.

Aujourd’hui nous nous intéressons au contenu SEO, pilier no 2 de votre stratégie. Le texte, les images et les balises sont considérés comme étant le contenu de votre site.

Le moteur de recherche va parcourir chaque page et son contenu, analyser sa pertinence et lui donner un score de pertinence. Il indexera le contenu dans sa base de données (ou pas) en fonction de cette pertinence. C’est également en fonction de ce score qu’il décidera du classement de la SERP sur une requête.

Gardez en tête qu’un moteur de recherche est une machine qui fonctionne à l’aide d’algorithmes. Cette machine a besoin d’être nourrie de contenu et de contexte pour comprendre de quoi parle votre site.

Selon la taille du site, sa popularité et la fréquence des mises à jour de vos contenus, les robots des moteurs de recherche peuvent passer de temps en temps à plusieurs fois par jour sur votre site afin de détecter les derniers changements.

Renforcer son positionnement et cibler de nouveaux mots-clés

Après avoir ciblé les requêtes qui correspondent à votre secteur d’activité et qui vous intéressent, vous pourrez créer un nouveau contenu ou optimiser l’existant.

Optimiser l’existant permettra de renforcer vos positions actuelles. Si vous constatez qu’une page de votre site n’est pas assez bien positionnée (par exemple, sur la deuxième page de résultats), alors vous pouvez retravailler votre contenu : champ sémantique, mots-clés, maillage interne, structure, balisage, ancres de lien, etc.

En travaillant la sémantique, vous enrichissez votre contenu pour les moteurs de recherche. Intégrez les mots-clés (keywords) sur lesquels vous souhaitez vous positionner. Pensez également à intégrer les requêtes cibles de longue traîne (requêtes longues) : leur volume de recherche mensuel est plus faible, mais elles sont plus précises. Il est généralement plus facile de se positionner sur ces requêtes car elles sont moins concurrentielles. Autre avantage, leur précision améliore les chances d’une conversion.

Enfin, si un contenu est bien positionné (top 3) mais qu’il ne génère pas de clics, dynamisez sa balise title et sa meta description pour inciter au clic. La balise title doit contenir votre mot-clé cible et donner envie à l’internaute de cliquer. Quant à la meta description, sa contenance n’est pas prise en compte par les moteurs de recherche, mais elle est visible par l’internaute. Une meta description bien remplie, synthétique, qui contient le principal mot-clé cible augmente votre taux de clics. Si elle est présente dans la meta, la requête utilisateur sera mise en gras :

Du contenu SEO pour développer un cocon sémantique

Le cocon sémantique est une technique de maillage de contenus popularisée par Laurent Bourrelly, expert en référencement.

La technique consiste à relier entre eux les contenus traitant d’une même thématique afin de créer un entonnoir : du contenu le plus générique vers le contenu le plus précis.

Avec l’amélioration du maillage interne, le pagerank (indice de popularité d’une page sur une échelle de 0 à 10) est transmis de page en page. L’objectif est de faire converger le « jus de lien » (link juice chez nos amis anglais) vers vos pages business les plus importantes pour améliorer leur popularité.

Le cocon sémantique

Grâce au cocon, un site peut traiter d’une thématique dans son ensemble en créant par exemple un contenu pour chaque question des internautes. De cette façon, le champ sémantique du site est élargi, chaque thématique est traitée et Google perçoit votre site comme étant une référence sur le sujet.

Les étapes pour créer un contenu SEO réussi

Faire une recherche de mots-clés

La recherche de mots-clés est une étape indispensable pour définir votre stratégie de contenus. Elle permet de répondre aux questions suivantes :

  • Que recherche ma cible ?
  • Quels sont les termes (mots-clés) utilisés par ma cible ?
  • Quel est le volume de recherche pour chaque mot-clé ?
  • Quelles nouvelles opportunités de contenus pour mon site ?
  • Est-ce que ma marque est recherchée par les internautes ?

Pour trouver des idées de mots-clés et obtenir leur nombre de recherches mensuelles, vous pouvez utiliser le Keyword Planner de Google Ads, Semrush (qui utilise en grande partie le Keyword Planner) ou la fonction Keywords Explorer de Ahrefs. L’objectif est de cibler un mot-clé principal par page (le plus intéressant pour vous en termes de business, avec le plus fort volume de recherche). Ce mot-clé est à utiliser pour effectuer vos recherches et construire votre brief rédactionnel.

Le travail d’optimisation sémantique et d’emploi des mots-clés de longue traîne permet de positionner le contenu sur des requêtes connexes.

Chez SEARCH-Factory, nous vous proposons un audit de positionnement et un audit de mots-clés. Le premier est une photo de votre positionnement à un instant T. Il vous permet d’apprécier la quantité et la qualité des requêtes avec lesquelles vous êtes visible sur Google. Y en a-t-il certaines sur lesquelles vous souhaitez travailler pour gagner des places sur la page de résultats ?

Quant au second, il vous permet de découvrir des opportunités de positionnement auxquelles vous n’auriez pas pensé. L’objectif est ici de créer de nouvelles portes d’entrée SEO, peut-être même de revoir votre arborescence. Contactez-nous pour en savoir plus !

Définir et prioriser les opportunités de contenus SEO

Suite à la recherche de mots-clés, priorisez les opportunités de contenus en fonction de vos objectifs de vente ou de génération de leads.

Nous vous recommandons de mettre en place un calendrier éditorial.

Créer un brief SEO

Le brief SEO est un document structuré d’aide à la rédaction du contenu. Il permet de mettre à plat le plan du texte (titres, sous-titres), les mots-clés et expressions à utiliser, les liens à intégrer, les sources desquelles s’inspirer, etc.

Il facilite également l’organisation, car vous pouvez faire valider le brief avant de lancer la rédaction.

Rédiger d’abord pour l’internaute, puis optimiser le contenu

Les moteurs de recherche prêtent toujours plus d’attention à la qualité des contenus. Il ne suffit plus de bourrer un texte de mots-clés. Cette époque est révolue. Il faut apporter une vraie valeur ajoutée pour rivaliser avec les sites de vos concurrents.

Cela s’est intensifié depuis la mise à jour Google EAT (expertise, autorité, confiance).

La stratégie à adopter est donc de rédiger d’abord pour votre audience, en essayant au maximum de répondre à son intention de recherche. Prenez le temps de détailler votre activité et mettez en avant votre différence.

Puis, dans un second temps, optimisez votre contenu afin de le rendre « SEO-friendly » :

  • Vérifiez que vous avez bien inséré le mot-clé principal dans les balises title, meta description et H1.
  • Insérez le mot-clé cible ou les mots-clés connexes cibles dans les sous-titres H2 et H3.
  • Insérez les mots-clés et expressions importantes pour le champ sémantique dans le corps du texte.
  • Illustrez : images, graphiques, vidéos… pour les images, pensez à bien renseigner les balises ALT.
  • Intégrez des liens internes et optimisez les ancres de lien.

À cela s’ajoute la recherche du champ sémantique. Ce sont les termes à insérer dans votre contenu web afin d’apporter du contexte et d’être plus riche que la concurrence. Pour cela, vous pouvez utiliser les outils Yourtext.Guru ou 1.fr.

Et après ? Suivi et monitoring des contenus SEO

Outils SEO et principaux KPI

Il est important de suivre de près les performances de vos contenus afin d’ajuster votre stratégie : rien n’est figé dans le marbre, même s’il faut du temps pour lire correctement les performances de vos contenus.

Au fil des années, certains contenus doivent être optimisés à nouveau. D’anciens contenus peuvent être supprimés ou fusionnés avec une autre page. 

Les principaux KPI à observer pour chaque page sont :

  1. Les données de trafic
    1. Nombre de sessions.
    2. Nombre d’utilisateurs.
    3. Taux de rebond.
    4. Etc.
  2. Les données de positionnement
    1. Position de l’URL sur ses requêtes cibles.
    2. Nombre de mots-clés positionnés en top 10 ou en top 3.
    3. Etc.
  3. Les données de conversion
    1. CA généré.
    2. Nombre de demandes de devis générées.
    3. Etc.

Les deux outils indispensables sont la Google Search Console et Google Analytics.

Optimiser un contenu existant

Le SEO est un travail sur le long terme, il faut souvent attendre plusieurs mois avant de voir les premiers résultats. Tout dépend bien sûr des mots-clés ciblés et du niveau de concurrence.

Mais si vous remarquez qu’un contenu a du mal à se positionner ou n’est pas assez performant, il est peut-être temps de l’optimiser. Comme vu précédemment, c’est l’occasion d’enrichir la sémantique de l’article, mais également de montrer à Google que votre site est actif et régulièrement mis à jour, ce qui est un très bon signal.

Conclusion : pas de contenu SEO, pas de visibilité

À la question « pourquoi écrire du contenu SEO ? », la réponse est : c’est tout simplement indispensable pour la visibilité d’un site web… sauf si vous souhaitez passer inaperçu !

Gardez à l’esprit que l’optimisation d’un contenu améliore grandement vos chances d’être bien positionné et de générer du trafic.

Avec les millions de documents indexés par les moteurs de recherche, votre présence sur le web doit être forte et compétitive. Enfin, il existe des outils et surtout des consultants compétents pour vous aider à y parvenir ! C’est d’ailleurs ce que vous propose notre agence de contenu SEO. Nos consultants en référencement naturel analyseront les opportunités de positionnement qui se présentent à vous et vous accompagneront pour gagner ces positions.