Comment devenir rédacteur web freelance ?

Le 7 janvier 2019  SEO

Pourquoi devenir rédacteur web freelance ? Aujourd’hui, les nouveaux métiers du web prennent une nouvelle ampleur. Des centaines de sites internet se créent chaque jour en France. Pour se démarquer, chacun doit produire du contenu éditorial pour augmenter sa visibilité : articles de blog, fiches produits, actualités, communiqués de presse… La demande pour la rédaction de […]

Pourquoi devenir rédacteur web freelance ?

Aujourd’hui, les nouveaux métiers du web prennent une nouvelle ampleur. Des centaines de sites internet se créent chaque jour en France. Pour se démarquer, chacun doit produire du contenu éditorial pour augmenter sa visibilité : articles de blog, fiches produits, actualités, communiqués de presse… La demande pour la rédaction de ces textes est exponentielle. Les propriétaires des sites font donc appel à des rédacteurs. Et ce métier séduit de plus en plus.

Le rédacteur web a l’avantage d’être maître de son activité. Il collabore avec ses clients réguliers tout en gérant son temps et l’organisation de son travail à sa guise. En revanche, cela inclut de jongler avec les à-côtés à savoir, trouver les clients, démarcher des entreprises pour obtenir des contrats, s’occuper des démarches administratives et de la comptabilité soi-même… Le télétravail peut avoir des inconvénients : tout le monde n’est pas fait pour travailler de chez soi, seul. L’espace de coworking peut alors devenir une belle alternative.

Écrire pour le web est aussi très intéressant dans la mesure où les sujets abordés sont extrêmement variés. Mais face à ce nouveau marché, le nombre de rédacteurs a augmenté en parallèle. Il est donc nécessaire de se démarquer. Même si ce métier permet aux travailleurs indépendants de mener à bien d’autres projets en parallèle, comme une activité journalistique ou de traduction, la rédaction SEO exige un sérieux et une réactivité.

Comment devenir rédacteur web ?

Les formations pour devenir rédacteur web

Il n’existe pas de diplôme pour devenir rédacteur freelance, et il n’est pas nécessaire d’avoir une formation spécifique. Les bases du métier peuvent s’apprendre « sur le tas », en dehors du cadre scolaire ou universitaire. Il est tout de même vivement conseillé d’avoir suivi un cursus qui se rapproche de l’information et communication : après le bac, une licence communication, médias numériques, marketing multimédia, voire une école de journalisme.

Quelles qualités avoir pour être rédacteur web ?

Le savoir-faire du rédacteur web

Tout travail d’écriture exige une bonne connaissance de la langue française, mais pas seulement. L’écriture web, que l’on parle de blogging ou social media, doit être fluide et accrocheuse. Chaque sujet exige de se documenter : les sources sont-elles fiables ? Les informations sont-elles vraies et toujours d’actualité ? Après cette vérification, il faut savoir retransmettre l’information : se documenter n’est qu’une partie du travail. Il faudra ensuite synthétiser, rester compréhensible et pertinent. La réécriture et la reformulation des informations est nécessaire pour éviter le plagiat qui est strictement interdit.

Mais puisque l’objectif est de mettre en avant le client et améliorer le référencement naturel de son site, une bonne maîtrise des logiciels et outils SEO est essentielle. Le content marketing n’est pas un empilement de belles phrases. Il doit suivre une véritable stratégie éditoriale pour fidéliser le lectorat, et l’amener à rester sur le site, grâce au maillage interne notamment. Le contenu éditorial d’un espace blog permet également le développement d’une stratégie de netlinking, via l’échange d’articles par exemple. Enfin, avant de mettre en ligne le contenu, la mise en page doit correspondre aux attentes : taille de la police, affichage, couleurs, listing à puces, etc.

Le savoir-être du rédacteur web

Curiosité et bonne culture générale sont essentielles. Le rédacteur doit également être capable de s’organiser seul, être humble, accepter les remarques, réécrire un texte, reprendre une formulation…

Comment se déclarer en tant que rédacteur web en freelance ?

Le rédacteur indépendant doit obtenir le statut auto-entrepreneur. C’est très simple, il suffit de déclarer à l’URSSAF son activité avec un formulaire PO (Cerfa 13821*01) à télécharger sur internet. Ce régime simplifié permet de facturer hors taxes sans TVA jusqu’à un certain plafond (33 100€ de chiffre d’affaires annuel en 2018 pour la prestation de services). Il paye ses charges sociales au mois ou par trimestre.

Combien gagne un rédacteur web en freelance ?

Tout dépend d’abord de sa situation, s’il est débutant ou « junior », intermédiaire ou confirmé. Comme tout indépendant, c’est lui qui fixe ses tarifs : un coût trop élevé peut faire fuir les clients tandis qu’une marge trop basse peut sembler peu sérieuse. En fonction de son expérience, mieux vaut rester dans la moyenne. Certains établissent des tarifs au mot ou par catégorie de textes selon leur technicité et/ou leur longueur : en moyenne, comptez une trentaine d’euros pour un texte court (500 mots) et une centaine pour un texte de 1500 mots.

Il est difficile de donner l’estimation d’un revenu mensuel mais pour un rédacteur travaillant à temps plein, un débutant peut gagner environ 1500€ bruts.

Témoignage d’une rédactrice web en freelance

 « Après une expérience dans la presse écrite en tant que pigiste, autrement dit déjà en indépendante, j’ai voulu élargir mes opportunités de travail. La reconversion vers la rédaction web s’est faite naturellement puisque j’y voyais de nombreux avantages : je peux travailler de chez moi ou de n’importe où, et continuer en parallèle le métier de journaliste. »