Comment définir une bonne ancre de lien ?

Le 30 août 2021  SEO

L’ancre de lien est un des outils des référenceurs SEO. C’est un des critères permettant d’améliorer le référencement naturel d’un site. L’insertion de liens aux ancres aléatoires peut transmettre de mauvaises informations aux moteurs de recherches. Notre agence SEO vous dit pourquoi, et vous propose de voir plus en profondeur comment utiliser les ancres de […]

L’ancre de lien est un des outils des référenceurs SEO. C’est un des critères permettant d’améliorer le référencement naturel d’un site. L’insertion de liens aux ancres aléatoires peut transmettre de mauvaises informations aux moteurs de recherches. Notre agence SEO vous dit pourquoi, et vous propose de voir plus en profondeur comment utiliser les ancres de liens avec efficacité.

Qu’est-ce qu’une ancre de lien ?

Vous avez sûrement dû voir des ancres de liens sur les pages web. Il peut s’agir d’une partie d’un texte qui est surlignée en bleu, par exemple. Celle-ci est rattachée à un lien hypertexte. Elle est cliquable et agit comme une redirection vers une autre page, dans un nouvel onglet ou non. Les ancres de liens peuvent être des liens internes et externes. L’ancre peut donc aussi pointer vers le site d’un autre éditeur de site.

Le code HTML de l’ancre de lien que l’on retrouve en introduction est le suivant : <a href=”https://monsite.fr/”>mon ancre de lien</a>.

La balise <a> désigne l’ancre, tandis que l’attribut href indique l’adresse de la page cible.

mobile
AGENCE SEO
CONTENUS SEO

Pourquoi l’ancre de lien est importante ?

L’ancre de lien est importante pour le maillage interne, qui est un élément primordial pour de nombreuses raisons que nous développons ci-dessous.

L’ancre de lien, un élément indispensable du maillage interne

L’ancre de lien joue un rôle important dans le SEO de votre site web et participe à votre bon positionnement dans les résultats des SERPs. C’est pour ça qu’il ne faut pas la négliger : un bon ancrage est un des éléments les plus importants d’une bonne stratégie de maillage interne.

Qu’est-ce que le maillage interne ? Chaque page du web est notée par Google de 1 à 10. Cette notation est communément appelée PageRank. C’est un indice de popularité, de confiance. Quels sont les critères de notation ? Comment les pages sont-elles notées ?

Elles sont notées suivant une formule mathématique qui n’aura sûrement aucun sens pour vous : PR(A) = (1-d) + d (PR(T1)/C(T1) + …. + PR(Tn)/C(Tn)).

Le PageRank mesure la quantité de liens entrants sur votre page. Autrement dit, le nombre de pages redirigeant vers la page en question. Il prend également en compte le nombre de liens sortants (redirigeant vers d’autres pages), ainsi que le PageRank des autres pages.

Qu’est-ce que cela signifie ? Qu’il est possible de transférer la popularité d’une page à une autre pour améliorer son positionnement.

Comment ? Grâce aux liens internes : les liens d’une page vers une autre.

L’ancre de lien joue ici un rôle important, puisqu’elle permet de faire comprendre à Google de quoi traite la page vers laquelle vous faites un lien.

L’ancre de lien, un élément indispensable de la navigation de vos utilisateurs.

L’ancre de lien permet à l’internaute de cliquer sur cette URL afin de naviguer sur une autre page de votre site internet. L’ancre le renseigne sur ce qu’il va trouver sur la page vers laquelle il va être redirigé, d’où l’importance de bien la renseigner. C’est un moyen de garder l’utilisateur sur son site, en lui proposant des sujets connexes intéressants.

L’ancre de lien pour le netlinking

L’ancre de lien est un des éléments indispensables d’une bonne stratégie de netlinking. Les principaux concernés : les backlinks (liens externes redirigeant vers votre site web). En définition, le netlinking aide à gagner en popularité et fait comprendre au moteur de recherche de quoi traite la page liée. C’est surtout le cas quand les sites externes qui renvoient vers le vôtre ont déjà une bonne autorité sur Google : c’est un gage de confiance ou une recommandation, en quelque sorte, que les prestations que vous proposez sont de qualité.

Placez les ancres de lien judicieusement, afin d’éviter les sanctions de Google Penguin (l’algorithme de Google, la police des liens). Ce dernier n’apprécie pas les liens de mauvaise qualité ou trop de liens qui utilisent une ancre suroptimisée. S’il voit que vous essayez de tricher ou s’il considère que cela ne redirige pas vers un contenu pertinent, cela aura un impact négatif sur votre référencement naturel. Il vaudra donc mieux en mettre avec parcimonie, ou du moins avoir un comportement naturel, et que le lien renvoie vers des pages stratégiques.

mobile
AGENCE SEO
NETLINKING

Quels sont les différents types d’ancres de lien ?

Il existe 4 types d’ancres de lien, et selon la façon dont elles sont insérées, elles pourront avoir un impact plus ou moins important sur le référencement. Avant de les aborder, il faut comprendre la notion de poids sémantique. Un poids sémantique fort permet à Google de comprendre de quoi traite la page vers laquelle un lien est fait.

Un poids sémantique faible n’est pas nul pour le transfert de popularité. Cela n’aidera pas Google à comprendre de quoi traite la page, mais il la jugera comme une page de qualité, car elle aura tout de même obtenu un ou plusieurs liens externes.

Les 4 grandes typologies de liens sont :

  • l’ancre exacte : elle utilise le mot-clé cible sur lequel on souhaite se positionner avec la page. Elle apporte un fort poids sémantique. Elle est à utiliser avec parcimonie (sauf exception : par exemple si tous vos concurrents n’utilisent que des ancres exactes) car elle peut créer une sur-optimisation qui risque de faire appliquer une pénalité par Google (Penguin comprend que vous trichez) ;
  • l’ancre partielle : elle utilise le mot-clé ciblé de la page, dans une expression plus large. Le poids sémantique est moyen. Par exemple au lieu de « vacances à la montagne », l’ancre de lien sera « meilleure idée de vacances à la montagne » ou « idée de vacances pas chères à la montage » ;
  • l’ancre de marque : ici, l’ancre reprend directement le nom d’une marque, son poids sémantique est moyen/faible, mais reste un très bon indice de confiance pour Google ;
  • l’ancre neutre : elle a un faible poids sémantique, car la portion de texte associée au lien hypertexte n’associe pas la page à un terme spécifique. C’est en général des formulations comme « clique ici », « consultez cette page », etc.

Quelles sont les bonnes pratiques en termes d’ancre de lien ?

Afin de pratiquer correctement les ancres de lien et d’éviter les pénalités de Google Penguin sur votre référencement, il faut déjà placer l’ancre de lien dans un paragraphe qui traite de la même thématique que la page liée. Par exemple : si vous parlez de frigo dans votre paragraphe, ne placez pas une ancre de lien renvoyant vers un contenu de vélo ! Il faut alors bien choisir les mots-clés sur lesquels vous souhaitez positionner vos pages de destination.

L’algorithme PageRank de Google Penguin pénalise la sur-optimisation. Cette mesure a dû être prise pour faire face à la surabondance de backlinks de mauvaise qualité pratiqués sur Internet, comme des liens entrants provenant de sites web sans CSS, avec un nom de domaine douteux, des textes pas pertinents… C’est d’ailleurs encore parfois le cas dans le blogging ou le guest blogging, avec des éditeurs de site qui achètent des milliers de backlinks à prix cassés.

Enfin, pensez à varier les ancres dans vos contenus. Il n’y a pas vraiment de quota à respecter absolument. On remarque que dans les secteurs concurrentiels en e-commerce, le netlinking est fortement pratiqué. Les taux d’utilisation d’ancres exactes restent forts, proportionnellement à la quantité de backlinks obtenue. Veillez donc à ne pas sur-optimiser vos pages en n’utilisant qu’un type d’ancre de lien. Analysez les pratiques de la concurrence.

Enfin, pour le maillage interne, n’oubliez pas de mettre à jour vos ancres afin d’éviter les liens cassés suite à la suppression ou la modification de pages.